Bulletin spécial Lycée général et technologique (Avril 2013)

Bulletin de l’union nationale CGT-Educ’Action
lundi 29 avril 2013
par  cgteducaix

 Réforme du lycée :

Nouvelle épreuve de langues pour les séries générales et STMG

 

Un des avatars de la réforme Chatel du lycée frappe aujourd’hui de plein fouet les équipes de langues dans les lycées généraux et technologiques. Rappelons les faits.

En dehors des séries L, l’évaluation des compétences orales en langue (compréhension et expression) se fait désormais hors du cadre de l’examen terminal du baccalauréat. C’est donc au sein des établissements que cela se passe.

-> Outre les contraintes matérielles (laboratoire, salles…), cette nouvelle épreuve conduit à un alourdissement de la charge de travail de manière conséquente (préparations des sujets, corrections des tests de compréhension, audition des candidats…). Cela pose aussi des problèmes sur la conception même de l’épreuve du fait que chaque établissement évalue ses élèves, ce qui tend à renforcer l’aspect d’un « diplôme maison ».

-> De plus, la plupart du temps, il s’agit d’évaluer des candidats qui sont ou ont été des élèves. On retrouve donc les problématiques du CCF existant en lycée professionnel auquel, en l’état, la CGT Educ’action s’oppose.

-> Ajoutons enfin que les élèves de STMG passent les mêmes épreuves que les élèves de série S et ES avec la même grille de correction ! Sans hiérarchiser les séries entre elles, on ne peut ignorer la réalité de l’existence d’un niveau différencié entre les élèves.

 

Aujourd’hui, le ministère doit prendre conscience que les personnels ne se retrouvent pas dans cette nouvelle épreuve, il y a urgence à ce que cela devienne une préoccupation du ministère.

Dans plusieurs établissements, les personnels s’opposent à cette mise en place, la CGT Educ’action demande à ce que ces personnels ne fassent l’objet ni de menaces, ni de pressions, ni de sanctions ! Elle a interpellé le ministère avec d’autres organisations syndicales à ce sujet.

 

Mixité et enseignements d’exploration,
des progrès restent à faire !

S’il est bien une chose que les enseignements d’exploration n’ont pas changé au lycée, c’est l’aspect sexué des différentes formations et filières. Ainsi, les enseignements d’exploration « santé social » et « littérature et société » regroupent respectivement 88 % et 71 % de filles tandis que « Création et innovation technologiques » et « sciences de l’ingénieur » n’ont dans leurs effectifs que 15 % et 14 % de filles (source : MEN, DEPP, 2013). Ceci est à mettre en rapport avec la « surreprésentation » masculine des filières S et STI et la « surreprésentation » féminine en L et ST2S. Le chantier pour l’égalité reste ouvert…

 

SES :
Des allègements dans le programme
A l’instar de l’Histoire géographie, le ministère est revenu sur les programmes de SES en décidant de les alléger (5 chapitres supprimés).
Si la CGT Educ’action est favorable à cet allègement, il n’en reste pas moins que la philosophie générale des programmes et son architecture restent à revoir.
C’est pour cela que la CGT Educ’action a décidé de s’abstenir lors du Conseil Supérieur de l’Education.

 

Le bulletin est à télécharger ici


Documents joints

Bulletin LGT (avril 2013)
Bulletin LGT (avril 2013)

Agenda

<<

2018

 

<<

Avril

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sites favoris


    1 site référencé dans ce secteur

    Statistiques

    Dernière mise à jour

    jeudi 26 avril 2018

    Publication

    1415 Articles
    Aucun album photo
    58 Brèves
    14 Sites Web
    34 Auteurs

    Visites

    8 aujourd'hui
    79 hier
    710568 depuis le début
    3 visiteurs actuellement connectés