L’Intersyndicale de l’Enseignement Professionnel condamne le développement de l’apprentissage !

jeudi 15 janvier 2015
par  cgteducaix

PDF - 176.8 ko
Texte de l’intersyndicale


<doc1395|right>L’intersyndicale regroupant le SNETAA-FO, CGT, SNUEP-FSU, SNCL-FAEN, SPEIN, SIES, s’est réunie le vendredi 19 décembre pour analyser ensemble les politiques mises en œuvre dans le champ de l’enseignement professionnel public.
Enfermé dans une politique d’austérité, pour masquer le manque d’investissement et une réelle valorisation de l’enseignement professionnel, le ministère s’entête à vouloir développer l’apprentissage alors qu’il n’est ni la solution au chômage des jeunes, ni une voie de formation dispensant une formation permettant des poursuites d’étude et une insertion durable dans l’emploi.
La volonté du ministère de développer l’apprentissage dans les LP, LPO et SEP fait peser de graves menaces sur l’enseignement professionnel public. Le mixage des parcours et des publics, qui sert notamment l’objectif de diminution des moyens alloués à l’enseignement professionnel et la soustraitance des plateaux techniques des EPLE, dégradent encore les conditions de travail des PLP et les conditions d’études des lycéen-nes professionnel-les. Aujourd’hui, La ministre envisage de modifier le statut des PLP qui serait un « frein » au développement de l’apprentissage. Pour nous, cette éventualité est inacceptable et nous nous opposerons à de telles modifications.
Dans le cadre de la préparation de la rentrée 2015, au moment où le ministère met en place un droit de retour en formation professionnelle initiale pour les jeunes décrocheurs, aucun moyen supplémentaire n’est alloué aux LP, SEP, EREA et SEGPA pour prendre en charge ces jeunes et pour améliorer les conditions de travail des PLP fortement dégradées ces dernières années. Pire, Il est à craindre que pour financer certaines mesures mises en place à la rentrée 2015, les lycées professionnels et ses enseignant-es en seront écartés : éducation prioritaire, pondération,… les moyens en seront ponctionnés sur l’enseignement professionnel public qui sert de variable d’ajustement.
Nos organisations condamnent le développement de l’apprentissage et demandent solennellement à la ministre de l’Education Nationale de changer sa politique à l’égard des lycées professionnels publics. Le gouvernement doit mesurer l’enjeu que représente l’Enseignement Professionnel Initial, Public et Laïque comme voie de la réussite des jeunes, contre les sorties sans qualification.
Nos organisations syndicales donnent rendez-vous aux PLP dès la rentrée de janvier 2015 pour construire ensemble les mobilisations nécessaires et riposter à cette politique.


PDF - 176.8 ko
Texte de l’intersyndicale

Agenda

<<

2018

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sites favoris


    1 site référencé dans ce secteur

    Statistiques

    Dernière mise à jour

    dimanche 15 juillet 2018

    Publication

    1424 Articles
    Aucun album photo
    58 Brèves
    14 Sites Web
    34 Auteurs

    Visites

    47 aujourd'hui
    91 hier
    722610 depuis le début
    5 visiteurs actuellement connectés