Modalités des concours externes et internes 2020

Pourquoi cette décision est injuste. Ce que nous proposons
jeudi 4 juin 2020
par  cgteducaix


Ci-dessous, une version écourtée de la communication ministérielle du 3 juin suivie de nos analyses :
En dépit d’un calendrier resserré pour leur organisation (de la mi-juin à la mi-juillet), le ministère a décidé de maintenir l’organisation des concours externes et internes en les aménageant :

Tous les concours qui ont commencé avant la période du confinement vont aller à leur terme avec l’organisation d’oraux. C’est le cas de certains concours externes et de l’ensemble des concours internes à l’exception du CRPE interne qui n’a pas commencé avant le confinement. Comme chaque année, il sera donc organisé en même temps que les CRPE externes et le 3ème concours.


1 - Les oraux des concours externes commencés ont lieu à partir de la mi-juin*
* Ici, le ministère est très évasif et le propos est globalement faux : Quelques CAPET et Agregations conservent une épreuve orale mais pour la plupart, les épreuves d’admissibilité (écrit) auront valeur d’admission et serviront à départager les candidats. Voir les détails sur le site du ministère (n’hésitez pas à vous reporter aux texte législatifs en lien) 
2 - oraux des concours internes sont annulés :
• dans les plus brefs délais, les jurys des différents concours vont délibérer à nouveau et publier une liste d’admis dans la stricte limite des postes ouverts pour chaque concours interne ;
• un oral de titularisation est prévu en fin d’année scolaire prochaine comme pour les concours externes pendant lequel une attention très particulière sera portée à la compétence orale ;
• les admissibles non-admis aux concours internes pourront être inscrits sur une liste complémentaire qui sera appelée en fonction des besoins durant toute l’année.
Cette décision est la plus juste et la plus sûre pour tenir compte des circonstances exceptionnelles traversées par le pays.


Publication ministérielle du 3 Juin 2020


La CGT conteste cette décision qui est annoncée comme la plus juste dans la situation actuelle mais qui est au contraire profondément discriminante :
- Parce qu’elle crée une distinction entre les modalités de certains concours externes et les concours internes. Sur quelles bases ? Pourquoi ? La question de la temporalité n’est pas un argument suffisant pour justifier une inégalité.


- Parce qu’elle rajoute une pression sur les épaules des futurs stagiaires en « portant une attention particulière à la compétence orale ». Nous y voyons là un nouveau moyen de pression et d’éviction de certains stagiaires au lieu de leur fournir des moyens de formation.


- Parce qu’elle nie les besoins importants auxquels nous serons confrontés l’an prochain pour permettre un service public d’Education de qualité qui puisse corriger les effets de la crise du coronavirus mais aussi des politique d’austérité et de casse du service public que nous connaissons depuis plusieurs années.


 


En conséquence, compte tenu du contexte, la CGT Educ’action revendique :
- La titularisation de tou.tes les candidat.es admissibles à l’interne comme à l’externe pour la session d’examen 2020.
- Des moyens de formations plus importants pour les stagiaires 2020.
Notre communiqué national CGT Educ action ICI


Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
2829301234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Statistiques

Dernière mise à jour

lundi 28 septembre 2020

Publication

1600 Articles
Aucun album photo
58 Brèves
14 Sites Web
37 Auteurs

Visites

102 aujourd'hui
129 hier
819806 depuis le début
3 visiteurs actuellement connectés