CTSD 1er degré du 2 juillet 2018

ajustements de carte scolaire pour la rentrée 2018
lundi 2 juillet 2018
par  cgt éduc 13 (1er degré)


 


 


Communiqué unitaire


CGT Educ’action 13, Se-UNSA 13, Snuipp FSU 13, Snudi FO 13



Les organisations syndicales siégeant au CTSD ont dénoncé

  • les fermetures effectuées en cette fin d’année, mettant à mal les personnels comme l’organisation des écoles, que ce soit les fermetures figurant sur les documents distribués lors du groupe de travail du 25/06 ou celles annoncées aux personnels par certains IEN dès le mardi 26 après-midi et sans que le CTSD n’en soit informé.
  • le manque de respect de l’instance par l’administration :
    • les documents reçus en amont de ce CTSD, où ne figuraient pas les classes dédoublées ou TPS, ni leurs effectifs,
    • ou encore la découverte de la disparition des maitres E pour le calcul des quotités de décharges de direction.


Ces opacités ont entravé le travail des représentant-es des personnels au CTSD et ont nui à la transparence des opérations.



Les organisations syndicales ont demandé à ce que les instances soient respectées :

  • Aujourd’hui nous ont été annoncées diverses mesures, essentiellement de fermetures en Education Prioritaire, sans nous en avoir informé préalablement
  • Aucune des dernières remontées des écoles n’a été entendue, tout a été balayé d’un revers de main


Sur Marseille, l’absence de documents ne réussit pas à masquer la situation catastrophique liée à l’absence de locaux.



Pour toutes ces raisons les organisations syndicales ont voté unanimement contre ce projet et ont demandé que la convocation d’un nouveau CTSD se fasse conformément au règlement intérieur, dans un délai d’au moins 8 jours après.



L’administration a alors menacé de supprimer la tenue de la CAPD du 5 juillet alors que son ordre du jour, promotions à la Hors Classe, validation du mouvement complémentaire déjà paru… , n’est pas impacté par les résultats de ce CTSD.



Les organisations dénoncent ces méthodes de travail et demandent à ce que la CAPD se tienne à la date prévue, jeudi 5 juillet.


 


 


 

Déclaration de la CGT éduc’action 13
au CTSD 1er degré
du 2 juillet 2018


 


Au mois de février, la CGT dénonçait que, pour la 1ère fois dans les Bouches-du-Rhône, la DSDEN ait eu recours à l’emploi de contractuels dans les écoles pour des missions de remplacement. En cette fin d’année scolaire, cette situation s’est reproduite. Pour l’année prochaine, l’administration annonce des changements de fiche de poste et un redéploiement des titulaires remplaçants pour essayer de rentabiliser les moyens alloués. Mais dans le même temps, c’est une baisse de 10 % du nombre de lauréats au CRPE qui est annoncée. Les difficultés à pourvoir les postes s’en trouvent accrues. Sous la façade de la priorité aux écoles bénéficiant de CP et/ou CE1 « allégés », c’est une dégradation des statuts des enseignants dans les écoles qui s’installe. Le refus de certains temps partiels ou de certaines autorisations d’absences en sont aussi la marque. Le gouvernement progresse dans sa politique économique et l’annonce survenue d’un plan de départ volontaire des fonctionnaires confirme cette ligne. La CGT continuera de s’y opposer.


Les derniers ajustements de la carte scolaire en fonction des variations des effectifs d’élèves conduiraient selon les documents présentés en groupe de travail le 25 juin dernier à 21 nouvelles fermetures de classes et 25 nouvelles ouvertures.
La CGT souligne que pour les collègues, il n’est jamais confortable de subir un repli provisoire avant de faire valoir ses droits à des conditions de repli plus favorables l’année suivante.
Par ailleurs, il nous a été très difficile de travailler sur les documents dans la mesure ou aucune distinction d’effectif des CP et/ou CE1 n’a été établie pour les écoles en éducation prioritaire rendant certaines pages impossible à analyser.


Les revendications de la CGT restent les mêmes : 20 élèves par classe, des RASED (psychologues,maîtres E et G) autant que de besoins, une déconnexion du temps de travail des enseignants à 18h de celui des élèves à 26h hebdomadaires ; plusieurs enseignants peuvant intervenir dans la même classe sur des temps différents ou en co-intervention.


Pour finir, nous nous étonnons que la convocation au CTSD de ce jour fasse mention d’une séance de repli éventuel, fixée au 4 juillet 2018 ; date qui une fois de plus n’est pas conforme au règlement du CTSD (cf PV du CTSD du 15 février 2018).


 


Documents joints

PDF - 183.9 ko
PDF - 183.9 ko
PDF - 49 ko
PDF - 49 ko

Commentaires

Agenda

<<

2018

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 15 juillet 2018

Publication

1424 Articles
Aucun album photo
58 Brèves
14 Sites Web
34 Auteurs

Visites

47 aujourd'hui
91 hier
722610 depuis le début
5 visiteurs actuellement connectés