Carte scolaire 2018 : revoyez votre copie !

dimanche 11 février 2018
par  cgteducaix


Au plan national : L’austérité s’applique bien à l’Éducation Nationale ; la priorité au 1er degré, n’est que façade...


Le ministère se targue de 3 880 créations de postes pour 2018, en partie pour permettre la généralisation du dédoublement des CP et CE1 en éducation prioritaire. La seule mesure de dédoublement des CP en REP, consommerait à elle seule 3400 postes. Une grande absorption de moyens sur le volume total et à cela, s’ajoute évidemment la montée démographique…


De ce fait, les autorités académiques vont rapidement tailler dans le vif : ici on rogne sur les décharges de direction à hauteur du cadrage national, là on rognera sur le nombre total des maîtres PARE, ou bien on réduira à l’os le nombre de postes de remplacement. La conséquence immédiate sera l’élargissement de la précarité dans le 1er degré avec un recours accru de personnels contractuels, moins formés et moins rémunérés.
La CGT Éduc’action dénonce cette situation qui discrimine et casse l’Éducation nationale en mettant en difficulté les personnels et les élèves.


Au plan départemental, si la carte scolaire 2018 reste en l’état :
• suppression totale des postes PARE et du dispositif « Plus de Maîtres Que de Classes » (PDMQDC)
• suppression de 80 postes de brigades (-10%) donc des difficultés accrues pour remplacer les collègues absents pour maladie, formation, ...
• des ouvertures de classes bloquées malgré le seuil d’élèves atteint
• des balances en dotation nulles pour l’ASH, les RASED
• des suppressions de postes de conseillers pédagogiques en musique et en arts plastiques alors que l’on doit mettre en œuvre un « parcours culturel et artistique »
• des situations inéquitables de mise en place de salle de classes CP et/ou CE1 à 12 en éducation prioritaire avec la disparition de salles informatique, de BCD pour dégager des m2.


En conséquence : La CGT Educ’Action 13 appelle les personnels à se mobiliser dans la plus large unité du personnel et syndicale pour exiger une carte scolaire 2018 à la hauteur des besoins dans les écoles.


Pour faire entendre les revendications des personnels :
Rassemblement jeudi 15 février dès 12h
devant la DSDEN 13 à Marseille,
jour du Comité Technique Spécial Départemental (CTSD)
qui devra se prononcer sur la carte scolaire départementale 2018


Pour défendre les missions de service publique,
l’emploi et le pouvoir d’achat :

Grèves et manifestations dans toute la Fonction Publique
le jeudi 22 mars 2018
à l’appel de CFTC, CGC, CGT, FAFP, FO, FSU et Solidaires


Commentaires

Agenda

<<

2018

 

<<

Avril

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sites favoris


    1 site référencé dans ce secteur

    Statistiques

    Dernière mise à jour

    jeudi 26 avril 2018

    Publication

    1415 Articles
    Aucun album photo
    58 Brèves
    14 Sites Web
    34 Auteurs

    Visites

    8 aujourd'hui
    79 hier
    710568 depuis le début
    3 visiteurs actuellement connectés