8e congrès national de la Cgt-Educ’Action... Un congrès qui décoiffe !

lundi 26 mai 2014
par  cgteducaix

Un congrès qui décoiffe... Une Cgt-Educ’Action en ordre de marche pour la défense des personnels de l’Education, pour le combat pour la défense du Service Public et pour celui pour une autre Ecole !

Du 19 au 23 mai s’est tenu à Seignosse dans les Landes le 8° congrès national de la Cgt-Educ’ActionL’occasion de débattre de la situation sociale et d’adopter textes d’orientation et priorités pour les années à venir.

Alors que les dernières élections viennent de confirmer que la désespérance produite par l’austérité et la perte de perspective commune nourrit l’abstention et le vote FN, la CGT-Educ’Action a décidé de s’inscrire dans la construction d’un front social, syndical, associatif et politique permettant d’avancer vers un projet alternatif aux politiques austéritaires.


L’occasion aussi de réaffirmer notre attachement à la revendication d’un grand service public laïc et unifié de l’éducation, et notre refus des contre-réformes que constituent les décrets Peillon-Hamon sur les rythmes scolaires et de l’école du socle contre lesquels nous continuons et continuerons de lutter, d’affirmer notre attachement à l’amélioration des statuts et conditions de travail de touTEs, loin des décrets Peillon qui réforme le statut des enseignants contre lesquels la CGT-Educ’action a voté contre.

 

 

L’occasion encore de réaffirmer à travers une résolution sur le Projet d’Ecole de la Cgt-Educ’Action notre volonté de ne pas en rester au système éducatif actuel mais d’avancer vers une Ecole émancipatrice permettant aux élèves qui nous sont confiés de devenir des citoyennes et citoyens égaux et conscient-es, quelque soit leur origine ou leur sexe.

Concernant la voie professionnelle, la CGT-Educ’Action a réactualisé ses repères revendicatifs exigeant ainsi de véritables moyens de lutter contre le décrochage en CAP et en Bac-pro 3 ans : cela passe notamment par une réduction des effectifs par classe, l’instauration de seuils de dédoublement, une forte diminution des périodes en entreprise, le rétablissement de passerelles et la fin des CCF, la lutte contre le développement de l’apprentissage et la régionalisation … le tout dans un objectif de rescolariser les parcours de la voie professionnelle.

   

 

L’occasion enfin de donner au syndicalisme Cgt dans l’Education Nationale, la place qui lui revient, celui d’un syndicalisme de combat et de transformation, d’un syndicalisme qui refuse les corporatismes étroites au profit d’un combat pour tous les personnels relevant de notre champ d’intervention.

De par nos revendications, qui exigent un corps unique d’enseignant-es, de la maternelle à la terminale, la titularisation sur des emplois statutaires des salarié-es précaires, et la nécessaire revalorisation des carrières non enseignantes et enseignantes de l’Education Nationale
De par notre volonté d’aboutir à une véritable égalité femmes-hommes, le renforcement, le développement de la Cgt-Educ’Action, sont un enjeu fondamental pour l’intérêt de tous-tes les salarié-es de l’Education Nationale

Bref un congrès qui a décoiffé, et pas seulement en raison de la tempête qui a sévi sur la côte atlantique durant une grande partie du congrès...

Dans ce combat pour un autre syndicalisme, un syndicalisme de lutte, de transformation sociale, un syndicalisme général, un syndicalisme confédéré qui refuse la division des personnels et des salarié-es prônée de fait par le syndicalisme autonome.

 

Dans ce combat rejoignez nous dans la Cgt-Educ’action aux côtés de tous-tes les salarié-es qui ont choisi la Cgt pour qu’enfin nous puissions mettre au cœur de l’économie de ce pays celles et ceux qui créent les richesses et en bénéficient si peu. 

 

Article complété à partir de celui
publié par la CGT-Educ’action Nice

 

La délégation de la CGT-Educ’action 13 a largement contribué aux débats et votes du 8e congrès en apportant et en défendant ses propositions et amendements dont beaucoup ont été adoptés par le congrès et enrichiront ainsi les textes prochainement publiés ici.

 

A lire et écouter également :

 - Des interviews et débats de déléguéEs
 

PDF - 216.5 ko
Les motions adoptées par le 8e congrès

- les motions adoptées par le 8e congrès : 

 - Motion : « Stagiaires lauréats concours réservés »
 - Motion : « Soutien à la collègue victime d’une offensive réactionnaire »
 - Motion : « Non à l’entrave à la liberté d’expression d’un fonctionnaire »…
 - Motion : « Solidarité avec le peuple palestinien »
 - Motion : « Tout mettre en oeuvre pour empêcher le « pacte de responsabilité »
 - Motion : « Pour le retrait du projet Peillon Pour la défense des décrets de 1950 »
 - Motion : « Refus de l’entrée dans l’Education nationale de l’idéologie inégalitaire (portée notamment par le FN) »
 - Motion : « Non aux zéros éliminatoires aux concours exceptionnels »


Agenda

<<

2018

 

<<

Avril

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 18 avril 2018

Publication

1415 Articles
Aucun album photo
58 Brèves
14 Sites Web
34 Auteurs

Visites

5 aujourd'hui
64 hier
710210 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés